Olivier Gibelin, Vice-Président du Conseil d'Administration, Président du Comité sociétariat

OLIVIER GIBELIN
Président du Comité Sociétariat Président de la Fondation d’entreprise BPS

édito

Chères Sociétaires, chers Sociétaires

Les Banques Populaires ont eu 100 ans en 2017 ! Si elles sont toujours là, au service des clients et des sociétaires, c’est parce qu’elles n’ont eu de cesse d’innover pour s’adapter aux évolutions économiques, technologiques et sociétales, et qu’elles ont su anticiper pour répondre aux besoins nouveaux. Au seuil de la révolution informatique, au début des années 1970, la Banque Populaire fut la 1ère banque à créer la carte de paiement et de retrait internationale Intercarte. Elle fut également, dans la foulée, la 1ère banque à installer un distributeur automatique de billets !

Aujourd’hui, la Banque Populaire continue d’innover pour construire la banque de demain : plateforme collaborative, espaces de réunions pour les sociétaires dans nos agences…

Je vous invite à découvrir tous ces nouveaux modes d’échanges et de partages qui métamorphosent notre relation et qui au final nous rapprochent. Mais je n’oublie pas, que pour durer, nous devons en priorité vous apporter les bons conseils et continuer à vous offrir le niveau d’expertise que vous êtes en droit d’attendre.

En ce mois de décembre Carole Favier, Conseillère en Gestion du Patrimoine, vous parle de la réforme du prélèvement à la source de l’impôt. L’année 2018 sera-t-elle une année blanche ?

Bonne lecture !

Haut de page retour haut de page
Le lab inno - quand innovation rime avec participation

quand innovation
rime avec participation !

L’innovation n’a de sens que si elle répond à de vrais besoins et qu’elle améliore le quotidien des utilisateurs. Afin de proposer des solutions performantes et pertinentes, la Banque Populaire du Sud met en pratique une démarche participative en incluant ses clients et ses collaborateurs dans ses processus de construction. Au-delà de son offre de produits et services, la Banque veut également réinventer la relation clients en repensant l’espace bancaire. Bienvenue chez vous !

C’est pour identifier vos besoins, améliorer nos produits et services, enrichir notre relation que la Banque Populaire du Sud lance le Wok, la plateforme participative qui rassemble les sociétaires, les clients et les collaborateurs. Un espace privilégié pour innover et imaginer dès aujourd’hui ce que la banque coopérative sera demain. Cette plateforme permet de collecter vos idées, vos avis ou encore tester des concepts…

Vous pouvez dès à présent vous inscrire sur www.lewok.banquepopulaire.fr

En quelques clics vous serez membre de la communauté et pourrez saupoudrer toutes vos idées sur nos projets !

C’est toujours dans cette même démarche d’innovation, que la BPS a lancé NoZidées. Les Trophées de l’innovation interne de la Banque Populaire du Sud.

Objectif : donner la parole aux collaborateurs pour faire émerger des idées innovantes afin de gagner en efficacité et améliorer la satisfaction clients.

Lors de ce premier challenge, de nombreuses idées innovantes ont été proposées et parmi elles, une dizaine fait l’objet d’une étude de faisabilité.

Ainsi, Raphaël propose plus de flexibilité dans les horaires, les lieux et les modes de fonctionnement pour tous les collaborateurs BPS, Gilles et Bertrand une solution pour proposer des ateliers thématiques à nos clients qu’ils pourraient suivre en direct ou en replay depuis leur téléphone ou encore Armelle et Julien ont eu l’idée d’une agence bancaire entièrement « verte » conçue de façon écologique et dédiée aux questions environnementales.

Parmi les bonnes idées co-construites et proposées par la BPS, l’application « Mon bureau pop » rencontre un beau succès auprès de ses sociétaires.

Le principe est simple encore fallait-il y penser ! L’application permet aux sociétaires, pour des besoins ponctuels, d’utiliser des espaces disponibles dans le réseau d’agences Banque Populaire, pour y organiser des rendez-vous, des réunions. Aujourd’hui sur le territoire de la BPS, 30 agences référencées vous accueillent et vous proposent des espaces de travail. Ce réseau de salles de réunion et de bureaux a vocation à s’étendre progressivement sur l’ensemble du territoire national.

Pour profiter de ce service gratuit, connectez-vous à : www.monbureaupop.fr : parce que nos agences sont vos bureaux !

Toujours dans sa volonté d’innover et d’accélérer le pas dans sa transformation digitale, la BPS a conçu le LAB INNO :

300 m² dédiés à l’innovation situé dans ses locaux de St Estève (proche de Perpignan). Un lieu pour faire émerger des idées et promouvoir de nouvelles technologies dans les services bancaires. Le Lab Inno héberge 3 espaces :

  • Un espace « Innovation » pour mettre en avant les nouveaux outils digitaux de la BPS.
  • Un espace « formation » pour sensibiliser l’ensemble des collaborateurs aux nouveaux usages et les aider à prendre en main toutes nos nouvelles solutions.
  • Un espace « collaboratif » à la disposition de tous les collaborateurs pour échanger et co-construire les solutions de demain ! Espace également prévu pour accueillir nos clients et partenaires.
le lab inno

Photos : © Banque Populaire du Sud

Haut de page retour haut de page
Brèves d'experts

réforme du prélèvement à la source
de l'impôt- à propos de l'année "blanche"

Jusqu’à aujourd’hui, l’impôt sur le revenu était payé un an après la perception de ce revenu. A partir du 1er janvier 2019, s’appliquera la nouvelle réforme du recouvrement de l’impôt.

S’adaptant à la situation réelle de chacun (évolution des revenus, changement de situation familiale…), le prélèvement à la source supprimera le décalage d’un an entre la perception de revenus et le paiement de l’impôt sur ces revenus.

Le prélèvement à la source (PAS) ne modifie en rien les règles de calcul (selon un barème progressif) ni les modalités déclaratives (déclaration l’année N + 1 des revenus de l’année N).

Le prélèvement se déroulera sur les 12 mois de l’année civile.

Le taux de prélèvement

Un taux de prélèvement a été défini lors de la déclaration en 2018 des revenus de 2017, il s’agit du taux commun. Afin de prendre en compte les disparités de revenus au sein d’un même foyer fiscal, mais également de préserver la confidentialité des revenus du salarié, l’option d’un taux individualisé ou d’un taux neutre est proposée.

Le mécanisme de prélèvement

Ce taux sera appliqué sur les revenus perçus dès janvier 2019.

Les revenus concernés par le prélèvement à la source (revenus dits « ordinaires ») sont : salaires, pensions, retraites, revenus fonciers…

Sont exclus de ce prélèvement les revenus dits « exceptionnels » : plus-values mobilières et immobilières, les revenus de capitaux mobiliers, primes sur salaires…

En 2019, les contribuables s’acquitteront de l’impôt sur les revenus perçus en 2019 et déclareront également au printemps 2019 les revenus perçus en 2018.

Focus sur les revenus de 2018 : l’année de transition appelée année blanche : vraie ou fausse idée ?

Pour éviter une double charge fiscale en 2019, (sur revenus de 2018 et 2019), le mécanisme du Crédit d’Impôt Modernisation Recouvrement (CIMR) a été instauré. Il se matérialisera sur l’avis d’Impôt en 2019.

Il effacera l’impôt lié aux revenus « ordinaires » : salaire, retraite, revenus fonciers.

Les autres revenus dits « exceptionnels » seront taxés à un taux moyen.

Le CIMR permettra au contribuable de conserver le bénéfice des réductions et crédits d’impôt de 2018.

Ainsi, en 2018, il est toujours possible de réaliser des investissements (souscription à des FIP ou FCPI par exemple) ou des dépenses (emploi d’un salarié à domicile) qui permettront d’obtenir une réduction ou un crédit d’impôt.

Du fait de l’instauration du CIMR, ces réductions d’impôt viseront en premier lieu à neutraliser l’impôt qui serait dû au titre des revenus exceptionnels.

Dans un deuxième temps (en l’absence de revenus exceptionnels par exemple), ces réductions d’impôt seront restituées sous forme de crédit d’impôt.

Rappelons que les revenus de capitaux mobiliers ne sont pas concernés par l’année blanche, puisqu’ils obéissent au Prélèvement Forfaitaire Obligatoire depuis le 01/01/2018.

Dans la continuité, en 2020, les contribuables procéderont à la déclaration de l’intégralité des revenus perçus par le foyer fiscal en 2019.

L’administration fiscale ajustera alors la situation fiscale de chaque foyer :

  • Si le total des sommes prélevées au titre du PAS est supérieur à l’impôt finalement dû il y aura restitution.
  • Dans le cas contraire, le solde devra être versé au cours des quatre derniers mois de l’année.

Pour plus d’informations prenez rendez-vous avec votre conseiller !

agenda fiscal

Propos recueillis auprès de Carole Favier, Conseiller en Gestion du Patrimoine à la Banque Populaire du Sud.

Photo : © Fotolia/Antonio GAUDENCIO

Haut de page retour haut de page
Vie coopérative

"be curious",
un cycle de conférences dédié aux
sociétaires de la banque populaire du sud

Aller au-delà de la simple relation bancaire avec les sociétaires, créer des temps d’échanges, organiser des rencontres originales, constructives et des moments conviviaux : c’est aussi cela la différence coopérative des Banques Populaires. C’est justement sur ce principe que repose « Be CURIOUS ! » « Etre CURIEUX ! », un cycle de conférences dédié aux Sciences et à la Culture pour les sociétaires de la Banque Populaire du Sud.

La première conférence a réuni 150 personnes au sein de l’amphithéâtre Charles Flahaut à l’Institut de Botanique de Montpellier.

Lors de cette première, créé en partenariat avec l’Université de Montpellier / MUSE (voir encadré ci-contre), les organisateurs avaient invité Laurent Ballesta photographe naturaliste né à Montpellier et auteur de nombreux livres de photographies dont « 700 requins dans la nuit » objet de la conférence.

Le scientifique, passionné et expert, a embarqué son auditoire à 20 m de profondeur, dans le Pacifique Sud (Fakarava – Polynésie Française), à la découverte extraordinaire de la vie des requins.

Une approche à la fois esthétique et scientifique remarquable.

La rencontre avait également pour but de favoriser l’échange et d’installer un dialogue entre les universitaires, les collaborateurs et les sociétaires de la Banque.

Pari réussi ! Pour cette première encourageante de Be CURIOUS, qui va nous permettre d’étudier sa démultiplication en 2019 sur notre territoire…

700 requins dans la nuit de Laurent Ballesta

Il aura fallu 4 années consécutives d’expéditions, 3 000 heures de plongées cumulées, 31 personnes mobilisées sur le terrain, jusqu’à 10 plongeurs sous l’eau, 85 000 déclenchements photos, une bonne dose de courage, de témérité et toute la passion de Laurent et de son équipe pour aboutir à ce recueil de photos. L’exposition Laurent Ballesta - Odyssée d’un enfant d’ici est visible à Pierres vives, du 26 octobre 2018 au 9 février 2019.

En Savoir Plus

MUSE : Montpellier Université d'excellence partenaire de "Be Curious"

Le projet MUSE « Montpellier Université d’Excellence » mobilise les forces de 19 institutions vers une ambition commune : faire émerger à Montpellier une université thématique de recherche intensive, internationalement reconnue pour son impact dans les domaines liés à l’agriculture, l’environnement et la santé publique).

La Banque Populaire du Sud fait partie des 5 établissements partenaires du projet MUSE. En Savoir Plus

Un large soutien au monde universitaire

La Banque Populaire du Sud est un partenaire dans la durée du monde universitaire en soutenant de nombreuses actions sur l’ensemble de son territoire.

Membre fondateur de la Fondation Université de Montpellier, elle contribue au projet I-Site (MUSE Montpellier Université d’Excellence) autour des sciences du vivant et de l’environnement.

Elle accompagne le pôle entrepreneuriat étudiant Pépite-LR et des opérations terrain comme le salon de l’Ecologie. Elle prend part à la restauration du Jardin des Plantes, un joyau créé à la fin du XVIe siècle.

La Banque Populaire du Sud est également membre fondateur de l’Université de Perpignan Via Domitia (UPVD) où elle joue un rôle actif, tout particulièrement dans le financement d’une chaire intitulée « Usage du numérique » ayant pour but d’adapter les pratiques du numérique au secteur bancaire.

De plus, la BPS s’implique au plus près du monde étudiant en cultivant, encore une fois, la proximité. Pour répondre à leurs besoins, elle innove en créant des agences dédiées aux étudiants, aux enseignants, aux chercheurs et plus généralement au monde universitaire.

Photo : © bernardbodo/123RF

Haut de page retour haut de page
Ma différence coopérative : Etre coopératif c'est bien. Etre engagé en région et le prouver, c'est mieux.
Haut de page retour haut de page