Edito

Edito

En 2017, malgré un environnement économique toujours exigeant, la Banque Populaire du Sud a persévéré dans sa volonté de toujours mieux répondre aux attentes de ses clients. Cette politique lui a permis de faire croître le nombre de ses clients particuliers, professionnels et entreprises, de développer ses activités notamment dans les domaines de l’assurance et du crédit et de générer la rentabilité nécessaire pour permettre son développement futur.

Toujours plus proche de ses clients, la Banque Populaire du Sud a ouvert deux nouvelles agences spécialisées à Montpellier, l’une pour répondre aux besoins spécifiques des fonctionnaires, l’autre dédiée aux start-ups et à l’innovation, une nouvelle agence dédiée aux entreprises à Narbonne et a rénové 31 points de vente. Soucieuse de toujours mieux conseiller ses clients, la Banque Populaire du Sud a fait le choix d’investir dans la généralisation d’automates afin de rendre ses collaborateurs entièrement disponibles pour des conseils à valeur ajoutée. De nombreux services d’assistance pour les flux, les placements, la gestion patrimoniale ou encore les opérations internationales ont également été créés pour assister les conseillers et les clients dans les tâches requérant des expertises avancées. D’ici 2020, la Banque Populaire du Sud s’engage à continuer à améliorer sa réactivité et son professionnalisme grâce à la mise en place de nouveaux services d’assistance avec pour ambition que 85 % de ses collaborateurs soient en relation directe avec les clients.

Innovante et performante, la Banque Populaire du Sud s’est employée, en 2017, à apporter à ses clients toutes les solutions digitales susceptibles de leur faciliter l’usage de la banque au quotidien, comme, par exemple, la possibilité de prendre rendez-vous directement en ligne avec leur conseiller, la mise à disposition d’un coffre-fort numérique pour la conservation de leurs documents, ou encore, la possibilité d’effectuer des paiements via leur smartphone.

L’innovation ne connaissant pas de pause, la Banque Populaire du Sud propose, depuis quelques semaines, la souscription de prêts à la consommation en ligne et va maintenir cette dynamique pour offrir à ses clients des solutions toujours plus agiles et personnalisées.

Plus que toute autre Banque, la Banque Populaire du Sud a marqué, en 2017, sa différence par son engagement dans une démarche de Responsabilité Sociétale. Citons nos actions menées dans le domaine du micro crédit professionnel pour permettre l’accès à l’emploi ou encore les actions de notre Fondation d’entreprise qui nous place parmi les premiers mécènes sur notre territoire. La Banque Populaire du Sud n’a de cesse de s’appuyer sur ses valeurs coopératives fondatrices pour bâtir la banque de demain au service de ses clients et de l’économie de son territoire.

Nous tenons à remercier tous les sociétaires pour leur fidélité à la Banque Populaire du Sud et la confiance accordée aux femmes et aux hommes qui y travaillent. C’est une source de motivation inépuisable pour exercer, tous les jours, avec passion, exigence et engagement notre métier de bancassureur coopératif.

Haut de page retour haut de page
 une organisation modernisée, résolument orientée vers la satisfaction des besoins des clients

une organisation modernisée, résolument 
 orientée vers la satisfaction des besoins 
 des clients

En 4 ans, la BPS a considérablement renforcé les moyens destinés à l’accueil de sa clientèle en créant, sur l’ensemble de son territoire, 6 agences généralistes et 7 points de vente dédiés aux clients étudiants et enseignants, aux professions libérales, aux clients recherchant un conseil personnalisé à distance (e-agences) ou aux entreprises. En 2017, sont ainsi entrées en fonction une agence Innovation dédiée aux start-up et une agence fonction publique à Montpellier ainsi qu’une agence Entreprises à Narbonne.

Ce réseau d’agences spécialisées qui apportent plus d’expertise à des clientèles qui ont des besoins particuliers, sera complété en 2018 par l’ouverture de 2 nouveaux espaces “campus” à Montpellier Université Paul Valery et Nîmes Courbet, de 4 points de vente dédiés à la clientèle patrimoniale, de 2 nouvelles agences dédiées à la fonction publique à Nîmes les Halles et à Perpignan, et d’une agence généraliste à Pia.

Parce qu’à la BPS la qualité de la relation est une priorité, les pôles accueil ont été préservés dans chacun de nos points de vente.

De fait, le taux de satisfaction de nos clients particuliers et professionnels a de nouveau progressé en 2017.

Afin de rendre l’expérience bancaire de nos clients plus fluide, moderne et simple, nous nous appuyons sur le développement du digital, comme par exemple la possibilité donnée depuis cette année de prendre rendez-vous directement en ligne avec son conseiller, la mise à disposition d’un coffre-fort numérique ou le nombre de plus en plus important de produits et services pouvant être souscrits à distance.

En 2018, de nouvelles et importantes améliorations seront également apportées grâce au digital : depuis quelques semaines, les clients peuvent souscrire intégralement en ligne des prêts à la consommation ; ce sera bientôt le cas pour certains prêts professionnels, mais également pour réaliser des simulations complètes de prêts immobiliers. Un “Laboratoire Innovation” a, par ailleurs, été inauguré en mars 2018 sur le site de Saint-Estève (Pyrénées-Orientales). Il s’agit d’un espace de 300 m2 dont l’objectif est de montrer et de tester les innovations dans le domaine du digital mais aussi d’être un laboratoire d’idées entre collaborateurs, clients et partenaires.

Enfin, la BPS continuera d’adapter son offre commerciale aux évolutions des attentes et des besoins de ses clients. Ainsi, une offre complète ‘’famille’’ sera proposée dans le courant de l’année.

Haut de page retour haut de page
Une activité commerciale soutenue

UNE ACtivité commerciale SOUTENUE  

La clientèle

En 2017, la Banque Populaire du Sud est entrée en relation avec près de 32 000 nouveaux clients particuliers, professionnels, entreprises ou associations, permettant ainsi au fonds de commerce (clients actifs) de croître de près de 2%.

Les crédits

La Banque Populaire du Sud a distribué en 2017 un montant record de 2,2 Mds € de nouveaux crédits (+ 25 %), permettant ainsi la concrétisation de plus de 41 000 projets portés par ses clients. Cette hausse sur l’ensemble des clientèles est particulièrement significative sur les prêts d’équipement aux entreprises, dont les montants accordés ont progressé de près de 40 %. Les encours moyens de crédit ont quant à eux progressé de 7 % pour s’établir à 8,4 Mds €, grâce notamment aux encours de prêts à la consommation et à l’habitat (+10,9 %).

L’épargne

L’année 2017 s’est également caractérisée par une progression de la collecte d’épargne. Les encours de dépôts ont crû de 6,2 % pour s’établir à 7 Mds €. Cette croissance a bénéficié du fort dynamisme des dépôts à vue de la clientèle (+19,1 %) et des diverses formules d’épargne contractuelle (+3,7 %). Malgré la stabilisation du taux de rémunération des Livret A et des Livrets de Développement Durable, l’encours des ressources liquides a gagné 5 %. Les encours de dépôts à terme ont été pénalisés par la faiblesse des rendements offerts, entraînant une contraction de 16,8 %. Soutenus par la bonne résistance de l’assurance-vie, les dépôts financiers ont progressé de 0,6 % en 2017 et sont stabilisés au-delà de 2,9 Mds €.

Les services bancaires

En 2017, le nombre des produits et services détenus par la clientèle s’est accru au global de +3,1 %.

  • Les commerçants ont continué de s’équiper de terminaux de paiement (+14,8 %) avec une forte croissance des matériels “sans contact”.
  • Les porteurs de cartes bancaires sont toujours plus nombreux et la demande de cartes “ haut de gamme ” continue de croître.
  • La progression rapide des contrats Internet s’est poursuivie en 2017 avec 268 700 abonnés, en hausse de 7,1 %.
  • La croissance du nombre de clients disposant d’un contrat d’assurance IARD s’est poursuivi avec 85 100 contrats soit une progression de 7,9 %.
  • Les conventions de relations sont restées des offres attractives pour la clientèle (+4,3 % pour les particuliers et + 2,7 % pour les professionnels).

Haut de page retour haut de page
 Une action au service des hommes 
 et du développement du territoire

la responsabilité sociétale de l’entreprise 
 (rse) : fair(e) autrement  

La démarche RSE de la Banque Populaire du Sud est au cœur de sa stratégie de développement. Cette démarche se traduit concrètement dans ses activités et ses relations avec ses différents publics (clients, collaborateurs, fournisseurs, partenaires…) à travers la prise en compte de préoccupations sociales, sociétales et environnementales. Elle publie chaque année un rapport RSE intégré dans son rapport d’activité dont voici les principales actions marquantes pour l’année 2017.
Sa responsabilité vis-à-vis de la clientèle en situation de fragilité :

La Banque Populaire du Sud actionne de multiples leviers pour une finance plus inclusive :
Depuis 2009, elle dispose d’une agence en charge d’accompagner les clients en situation de fragilité. En 2017, l’équipe de l’agence a traité 520 dossiers de surendettement et 401 clients ont vu leur compte retrouver un fonctionnement normal au cours de l’année.

Par ailleurs, elle propose, avec ses deux partenaires de finance solidaire, l’Adie et France Active, une offre de microcrédits professionnels à destination des porteurs de projets en difficulté financière.

En 2017, 253* projets ont été financés et la Banque Populaire du Sud est le premier partenaire bancaire privé de France Active.

Sa responsabilité économique vis-à-vis du territoire :

Autonome et indépendante, la Banque Populaire du Sud, détenue à 100 % par ses 214 043 sociétaires, est une véritable banque de proximité au service du développement de son territoire :
L’épargne qui lui est confiée permet chaque année de financer des projets locaux. Ses agences et ses centres de décisions quadrillent son territoire. Sa clientèle, ses collaborateurs, ses partenaires et l’essentiel de ses fournisseurs (71%) sont installés dans la région. La Banque Populaire du Sud participe ainsi pleinement au dynamisme économique régional.

La BPS s’attache par ailleurs à faciliter l’accès aux crédits d’investissement sur son territoire, notamment par la mise en place de mécanismes d’allégement des garanties personnelles via sa Société de Caution Mutuelle (la SOCAMA du Sud) au service des artisans, commerçants et professions libérales. Elle a également signé en 2017 une convention avec la région Occitanie et le Fonds Européen d’Investissement dans le cadre de la mise en place du dispositif FOSTER (Fonds Occitanie de Soutien Territorial aux Entreprises Régionales), qui a permis aux PME/TPE et entreprises agricoles de bénéficier de crédits d’investissement à taux préférentiels. Sur l’année 2017, 48 millions de prêts ont ainsi été débloqués grâce à ce dispositif.

Sa responsabilité environnementale :

Désireuse d’encourager la transition énergétique, la Banque Populaire du Sud développe une gamme de “prêts écologiques” pour faciliter l’acquisition de véhicules propres ou peu polluants, ou encore permettre l’amélioration de l’habitat, notamment pour le financement de travaux d’économie d’énergie. En 2017, la production de crédits verts s’est élevée à 3 630 000 €.

La Banque Populaire du Sud propose également à ses clients des produits d’Investissement Socialement Responsable (ISR). Les encours de ces fonds, en nette progression, se sont élevés à 24,9 millions d’euros en 2017.

Par ailleurs, soucieuse de réduire son empreinte carbone, elle a entrepris des travaux visant à diminuer ses impacts sur le climat (réalisation d’une toiture photovoltaïque sur un de ses sites d’activité, installation de systèmes domotiques dans les agences…) et réalise un bilan carbone depuis 2010. Le Groupe Banque Populaire du Sud a réduit de 11,2 % ses émissions de gaz à effet de serre par collaborateurs (Equivalents Temps Plein) entre 2016 et 2017.

Son engagement sociétal :

Chaque année, la BPS calcule son dividende coopératif. Cet indicateur recense et valorise en euros les actions RSE allant au-delà des obligations légales et dont la finalité n’est pas commerciale.

En 2017, ce dividende coopératif s’est élevé à 1  417 292 € (+6,5 %) dont 745 000 € (+3,3 %) investis sous forme de mécénat, de partenariats non commerciaux ou de dotations. La Fondation d’entreprise BPS contribue pour une bonne part au dividende coopératif.

Ainsi, en 2017, 75 projets ont bénéficié d’une dotation pour un montant total de 204 800 €.

En 2017, la Banque Populaire du Sud a poursuivi son soutien en faveur de la formation et de la recherche au travers de ses partenariats avec les fondations universitaires de Montpellier et de Perpignan.

Sa responsabilité employeur :

Mixité, diversité et lutte contre les discriminations :
La mixité revêt une importance centrale dans la politique de Ressources Humaines de la Banque Populaire du Sud. Celle-ci a obtenu le label “Egalité Professionnelle” délivré par l’AFNOR et mène des actions de sensibilisation à l’égalité entre les hommes et les femmes en soutenant notamment le dispositif “Les Elles du Sud” dont l’ambition est la promotion des femmes dans l’encadrement et les postes à responsabilité.

En 2017, la BPS a adhéré à la Charte Diversité. Elle est également partenaire des réseaux “Nos Quartiers ont des Talent” (NQT) et de la Fondation Agir contre l’Exclusion (FACE). Par ailleurs, depuis 2007, la Banque Populaire a fait de l’intégration des travailleurs handicapés un des axes forts de sa lutte contre toutes les discriminations. A ce titre, un nouvel accord collectif national en faveur de l’emploi des personnes handicapées a été signé en 2017.

Formation continue : vecteur de performance

En 2017, 52 679 heures de formation ont été dispensées et 79 % de l’effectif formé, ce qui représente près de 5 % de la masse salariale (l’obligation légale est de 1 %).

le dividende coopératif 2017 : 1,42 M€

* Nombre de microcrédits Adie + France Active

Haut de page retour haut de page

  Chiffres clés

 Les chiffres clés au 31/12/2016
Haut de page retour haut de page