André Joffre, Président du Conseil d'Administration, et Pierre Chauvois, Directeur Général

édito

Pour la Banque Populaire du Sud, une vraie relation de proximité repose sur la complémentarité entre le réseau d’agences et la banque connectée.

En 2015, la Banque Populaire du Sud a poursuivi son programme d’investissements pour optimiser sa présence sur son territoire. Et pour mieux répondre aux différents profils de sa clientèle, elle a renforcé son réseau d’agences spécialisées.

Cette même volonté d’élever toujours plus le niveau d’expertise l’a conduite également à créer le nouveau métier de conseiller en gestion de patrimoine entreprise et à ouvrir une unité de « middle office », Sud Service Entreprises, à l’attention des PME. En parallèle, elle a poursuivi le développement de ses services en ligne, apportant ainsi aux clients toutes les facilités offertes par les nouvelles technologies.

L’innovation, qu’elle soit technologique, managériale, ou bien commerciale, est mise au coeur de son modèle d’entreprise. En 2016 la Banque Populaire du Sud poursuit son action pour financer les projets de ses clients et ainsi soutenir l’économie locale.

Elle s’attache également à densifier son réseau d’agences avec l’ouverture de 2 agences généralistes et 2 agences dédiées au monde universitaire à Perpignan et à Nîmes.

À Montpellier, une agence spécialisée dans le financement des entreprises innovantes ouvrira ses portes dans le courant de l’année. Des moyens importants sont également déployés pour assurer le meilleur niveau de qualité de service, gage d’une relation durable et fructueuse avec ses clients.

Haut de page retour haut de page
étudier à l'étranger : choisir une banque sans frontières

2015 : l'innovation au service de la proximité

Pour une relation personnalisée

En 2015, la Banque Populaire du Sud a poursuivi son déploiement d’agences pour assurer sa présence au plus près de ses clients. Avec l’ouverture d’une agence à Aubenas, la banque compte désormais 184 points de vente sur son territoire.

Pour mieux répondre aux besoins spécifiques de certaines clientèles, elle continue de créer des agences dédiées à l’instar de l’agence « Professions Libérales » à Perpignan.

Pour favoriser une relation plus personnalisée, conviviale et interactive, la banque a généralisé l’utilisation de tablettes tactiles lors des entretiens clients en agence.

Pour accroître la qualité de service et la disponibilité auprès de sa clientèle d’entreprises, des conseillers en gestion de patrimoine entreprise sont désormais à leur écoute ainsi qu’un service de « middle office ».

Une entité spécialisée dans le financement des « entreprises innovantes » a également été mise en place…

Une Banque connectée à ses clients

En 2015, la Banque Populaire du Sud a lancé une réflexion autour de l’innovation bancaire pour construire la banque d’aujourd’hui et de demain avec l’ensemble de ses forces vives.

Elle a créé une nouvelle Direction « Innovation et Service Clients » pour anticiper les besoins de ceux qui lui font confiance. Objectif : simplifier la relation bancaire grâce aux outils numériques pour davantage d’interactions et de continuité de services, mais aussi créer de nouvelles possibilités d’échanges autour des réseaux sociaux et des communautés.

Pour cela, la Banque Populaire du Sud finance une chaire numérique qui alimente une réflexion prospective avec l’Université de Perpignan dans le cadre des impacts de la mutation digitale pour l’ensemble des fonctions de la banque.

Haut de page retour haut de page
réduire ses impots : agissez avant le 31 décembre

une activité commerciale soutenue

encours de crédits et d'épargne

Fidèle à ses engagements, la Banque Populaire du Sud a poursuivi son soutien à l’économie locale avec un accompagnement soutenu des projets personnels et professionnels de ses clients : 30 000 projets ont été financés, soit 1,4 Md€ de nouveaux crédits accordés sur l’année en hausse de 36 %.

Dans le même temps, la Banque Populaire du Sud a poursuivi sa politique de collecte d’épargne avec la progression de l’épargne monétaire et financière.

La Banque Populaire du Sud confirme également son expertise dans le domaine de l’assurance et voit le nombre de clients disposant d’un contrat d’assurance augmenter de 10,7 % et de prévoyance de 2,1 %.

En ce qui concerne la commercialisation de services, la tendance demeure positive avec notamment une progression de 6,5 % des terminaux de paiement installés chez les commerçants et des porteurs de cartes bancaires toujours plus nombreux (307 300 + 2,6 %). Les contrats internet bondissent de 8,4 % avec désormais 226 000 abonnés. La transition numérique est en marche. .

Haut de page retour haut de page

 

Une banque au service des hommes et de   l’économie dans le respect des territoires 

Les valeurs de la coopération animent la démarche de responsabilité sociétale et environnementale (RSE) de la Banque Populaire du Sud.

Parmi les actions sociétales, on retiendra :

  • Les réunions de sociétaires et la création d’un blog qui contribuent à l’information des sociétaires sur la vie de leur banque.
  • L’accompagnement des clients en difficulté avec l’agence Concordia. En 2015, près de 90 % des clients pris en charge par Concordia ont pu stabiliser leur situation financière.
  • La lutte contre l’exclusion bancaire et l’accompagnement des créateurs d’entreprise dans le cadre de partenariats actifs avec l’Adie et l’AIRDIE pour développer le microcrédit professionnel.
  • Une politique d’achats responsables avec les fournisseurs et son engagement envers le secteur adapté qui permet l’insertion professionnelle de personnes en situation de handicap (24 équivalents temps plein).
  • Une aide à l’initiative associative et bénévole, notamment à travers l’action de sa Fondation d’entreprise qui a accompagné, en 2015, 41 projets d’associations et 5 initiatives jeunes pour un montant de 128 000 €.
  • La pratique de tarifs modérés et cohérents. La Banque Populaire du Sud a été classée 3ème au classement de l’association CLCV* sur le profil de client « couple ayant une consommation de produits bancaires dans la moyenne ».

En matière de protection de l’environnement, la Banque s’engage dans :

Des solutions performantes pour le financement des projets écologiques de ses clients (rénovation de l’habitat, production d’énergie renouvelable).

La réduction de l’empreinte environnementale de son activité, par la rénovation de ses locaux et l’optimisation des déplacements.

La sobriété énergétique avec le projet d’installation de panneaux photovoltaïques sur la toiture de ses locaux administratifs de Saint Estève (66) en autoconsommation.

* CLCV : association Consommateur, Logement et Cadre de Vie / Etude janvier 2016

le dividende coopératif 2015

Le dividende coopératif traduit en euros la valeur des actions coopératives et sociétales. Seules celles dépassant le socle réglementaire sont prises en compte. Cela se traduit par la mise en place d’actions d’intérêt général au delà des seuls intérêts commerciaux.

(1) - Gouvernance Coopérative : information, échanges avec les sociétaires, information et formation des administrateurs, sensibilisation des collaborateurs au modèle coopératif... (2) - Relation clients : intégration des préoccupations sociétales et environnementales dans les pratiques commerciales de la Banque. Actions à l’égard des clients en difficulté.

Haut de page retour haut de page

 

Les chiffres clés 2015

au 31/12/2015

resultat
resultat
resultat
Haut de page retour haut de page

 

réduire ses impots : agissez avant le 31 décembre

Fondation Banque Populaire du Sud :
 Bravo aux 35 nouveaux lauréats

91 000€ ont été attribués aux lauréats de la session de juin. Olivier Gibelin, Président de la fondation, remercie l’ensemble des candidats ainsi que les jurys qui ont participé à l’étude des nombreux dossiers reçus.

Prix Initiative Jeunes :
• Anouk Desury (photographie documentaire),
• Jonathan Mallard (théâtre),
• Marion Murail (musique),
• Ndobo Som (musique),
• Nicolas Ruiz (musique),
• Noémie Torz (théâtre),
• Sébastien Rouger (musique),
• Victor Palatan (solidarité internationale).

Patrimoine Immatériel :
• Clair de Terre (48),
• Richarme (34),
• Siloé (30),
• Terra dels avis (66),
• Vanniers et Pailleurs de la Colagne (48),
• La Casa Musicale (66),
• Centre International de Musiques médiévales (34).

Environnement :
• Cielo (66),
• Gee-Aude (11),
• Grappe 3 (30),
• FRAPNA Ardèche (07),
• Energies Citoyennes LR (34),
• CPIE du Haut Languedoc (34),
• Pic’Assiette (34),
• Espace Polygone Insertion (66),
• CPIE Bassin de Thau (34),
• Jazzameze (34).

Handicap :
• Asso. Lozérienne de lutte contre les fléaux sociaux (48),
• Fabien espoir Leucémie (34),
• Chemin faisant (09),
• Cou-Rires 66 (66),
• Handi Animation (66),
• Les enfants d’Hélène (34),
• L’étoile d’Asperger (66),
• Roule Nature LR (34),
• Knights Templar France (66),
• Handisport Béziers (34).

2e Appel à projets 2016

Les prochains jurys (Patrimoine immatériel, Handicap et Environnement) se réuniront en novembre. Les associations peuvent déposer leur dossier de candidature via le site de la fondation jusqu’au 15 octobre 2016.

Haut de page retour haut de page

 

Connaissez-vous blogpopuli ?

Sociétaires, cliquez, lisez, réagissez...

SUR BLOGPOPULI DÉCOUVREZ DES ENTREPRENEURS, DES INNOVATEURS LOCAUX, DES ACTIONS CITOYENNES MENÉES PAR DES GENS ENGAGÉS… ET BIEN SûR DE L’INFO BANCAIRE ET FINANCIÈRE..
blogpopuli
Haut de page retour haut de page